(0)
(0)

Certificats énergétiques au Portugal

Introduction

Lorsque vous recherchez un bien immobilier à vendre ou à louer au Portugal, la classification du certificat énergétique est indiquée sur toute publicité. De nombreuses personnes pensent qu’il suffit de regarder la classification (qui est indiquée sur une échelle colorée allant de A (le meilleur) à F (le pire)). Cependant, bien que la classification du certificat soit une bonne indication initiale de l’efficacité énergétique, il convient d’examiner le certificat en détail pour avoir une vue d’ensemble, car il contient d’autres informations utiles.

Les maisons anciennes par rapport aux nouvelles constructions

Toutes les propriétés nouvellement construites doivent obtenir une classification de A ou plus. Cela garantit que (sur la base des critères utilisés pour créer le certificat) toutes les propriétés récentes devraient répondre à une norme raisonnable d’efficacité énergétique. Lorsque l’ingénieur examine le bien pour calculer la note énergétique, il dispose d’informations précises sur les méthodes de construction utilisées, de sorte que le certificat représente la construction réelle (si le bien a été construit conformément au projet de construction).

Lorsqu’il évalue un bien plus ancien, l’ingénieur doit estimer le type de construction, car il est impossible de savoir comment le bâtiment a été construit. Ces estimations sont basées sur l’âge du bien (et les méthodes de construction utilisées à l’époque), et sont normalement pessimistes, afin de ne pas surestimer l’efficacité énergétique d’un bâtiment. Malheureusement, il s’agit là d’une des limites importantes du certificat énergétique, puisqu’un bâtiment très bien isolé (ou qui a été ré-isolé depuis sa construction) aura la même cote énergétique qu’un bâtiment mal isolé du même âge. Dans de nombreux cas, la note énergétique peut être trompeuse.

Il est clair que lorsque vous achetez un bien immobilier ancien, vous ne devez pas vous concentrer uniquement sur la note énergétique, mais examiner les autres détails contenus dans le certificat énergétique.

Certificats énergétiques – les détails

Un certificat typique est divisé en 14 sections, et nous donnerons une brève explication de chacune d’entre elles. Un exemple de certificat énergétique peut être téléchargé au bas de cette page sous la rubrique “Téléchargements”. Cet exemple a été modifié et des titres ont été ajoutés pour chaque section, afin de vous permettre de mieux comprendre chacune d’entre elles.

Section 1-Le bien immobilier

L’introduction du certificat comprend une photo du bien immobilier, son adresse, les détails du certificat du bureau du cadastre et des impôts et la superficie totale.

Veillez à ce que la photo figurant sur le certificat corresponde au bien que vous achetez ou que vous louez !

Section 2 – Estimations énergétiques

Cette section explique les quantités estimées d’énergie nécessaires pour chauffer le bien (aquecimento), refroidir le bien (arrefecimento) et fournir de l’eau chaude (água quente sanitária). Sur le côté gauche, la quantité d’énergie nécessaire pour atteindre la valeur moyenne de référence est indiquée (referência), la quantité que ce bien utilisera (edifício) et la quantité produite par les énergies renouvelables (renovável).

Dans la partie droite, trois cases indiquent si la valeur de ce bien est moins efficace que la référence (menos eficiente) ou plus efficace (mais eficiente).

Évidemment, plus c’est efficace, mieux c’est.

Section 3-Les titres

Cette section indique la note globale du bien, de A+ à F. Elle présente également deux statistiques utiles, en bas de la section:

  • Montant d’énergie renouvelable que le bâtiment utilisera
  • Tonnes de CO2 que le bâtiment produira en un an

Section 4-Détails du bien

Dans cette section, vous trouverez une brève description du bien, de son environnement, de l’orientation solaire et des systèmes de refroidissement, de chauffage et de production d’eau chaude.

Section 5 – Performance thermique

Un tableau simple décrit la performance thermique des murs (paredes), des toits (cobertura), des sols (pavimentos) et des fenêtres (janelas). Chaque élément fait l’objet d’une brève description, puis d’une note (de 0 à 5 étoiles) illustrant la qualité de l’isolation du bien immobilier.

Il est important de noter les petits caractères de cette section, qui indiquent que lorsqu’il n’est pas possible de prouver que des éléments sont isolants, on supposera qu’ils ne le sont pas. Ainsi, si un bâtiment est doté d’un nouveau toit, avec une isolation importante, mais que cela ne peut être prouvé, il ne sera pas pris en considération.

Section 6-Gains et pertes de chaleur

Cette section contient deux graphiques utiles, qui illustrent comment et où la chaleur sera perdue et gagnée en hiver (inverno) et en été (verão). Vous pouvez voir si la propriété en question est meilleure (melhor) ou pire (pior) que la base de référence, et quelle sera sa performance.

Section 7-Améliorations possibles

Cette section est probablement la plus importante du certificat si vous achetez une propriété plus ancienne. Une brève description de chaque proposition est incluse, puis un tableau indique (de gauche à droite) le coût des travaux (custo estimado. …), combien vous pouvez réduire vos coûts annuels d’électricité (redução anual….),&nbsp ; et quelle serait la classe énergétique si les mesures suggérées étaient mises en œuvre (classe energética após medida).

Un résumé confirme le coût total de toutes les mesures (custo total….), la réduction annuelle des coûts énergétiques (redução anual….) et la cote énergétique après la mise en œuvre de toutes les mesures (classe energética após medida).

Cette section est suivie d’une note relative à l’importance de sélectionner correctement les systèmes techniques pour un bien immobilier.

Section 8-Définitions

Dans cette section, une explication des définitions courantes est donnée.

Section 9-Divers

Les coordonnées de l’ingénieur qui a rempli le certificat et sa date de délivrance, ainsi qu’un graphique montrant la répartition des certificats énergétiques sur l’ensemble des biens immobiliers figurent ici.

Section 10-Notes

Cette section contient des notes générales, mais aussi une liste des documents utilisés pour remplir le certificat.

Section 11-Considérations détaillées

A partir de ce point, de nombreuses informations techniques sont contenues dans le certificat.

Cette section donne un résumé détaillé des calculs effectués par l’ingénieur, ainsi que les conditions climatiques considérées.

Section 12-Structure

Il y a beaucoup d’informations détaillées dans cette section, en ce qui concerne la performance thermique des murs (paredes), des toits (coberturas), des planchers (pavimentos) et des ponts thermiques (pontes térmicas planas).

Lorsque l’on examine le coefficient de performance thermique, plus le chiffre est bas, meilleure est la performance thermique.

Une partie importante de cette section est constituée par les recommandations sur la manière dont la performance thermique peut être améliorée (medida de melhoria).

Section 13-Fenêtres et portes

Les détails des fenêtres et des portes sont contenus dans cette section, de même que leur performance thermique. Le format de cette partie du certificat est le même que celui de la section précédente.

Section 14-Systèmes de chauffage, de refroidissement et de production d’eau chaude

De nouveau, cette section suit le même format que les deux sections précédentes.

On y trouve des descriptions des systèmes installés pour le chauffage et le refroidissement, la ventilation et la fourniture d’eau chaude.

Exemptions

Le certificat énergétique est une mine d’informations, et devrait (presque) toujours être fourni. Il existe de véritables exemptions pour certains cas très spécifiques, pour lesquels un certificat énergétique n’est pas nécessaire.

  • Ruines. Une ruine (évidemment) n’a pas besoin d’un certificat, mais elle doit être accompagnée d’une déclaration d’un ingénieur pour le confirmer. 
  • Petites propriétés de moins de 50m2

Il y a parfois une tendance à ce que des propriétés soient annoncées pour la vente ou la location et montrées comme étant exemptées de certificat énergétique, même si elles devraient en avoir un. C’est inacceptable et les agents immobiliers/propriétaires ne sont pas autorisés à faire de la publicité pour des biens qui n’ont pas de certificat valide.

Conclusion

Le certificat énergétique contient de nombreuses informations, dont certaines sont utiles à la plupart des gens, tandis que d’autres sont plus techniques et n’aideront pas beaucoup d’acheteurs ou de locataires.

L’un des points très importants qu’il faut souligner est que lorsque vous regardez un certificat énergétique, vous ne devez pas vous contenter de regarder la note. Si vous pensez que la note n’est pas aussi bonne que vous l’auriez espéré, lisez l’ensemble du certificat et voyez pourquoi la note a été donnée.

L’une des parties les plus utiles du certificat concerne les améliorations proposées, leur coût et leur effet sur la note. Vous serez peut-être surpris de constater à quel point il peut être simple d’améliorer l’efficacité énergétique d’un bien immobilier.

Si vous avez des questions concernant les certificats énergétiques au Portugal, veuillez nous envoyer un courriel 

.